Biographie

Ariel Holzl a grandi dans la décadence acidulée des années 90.

Après avoir travaillé dans le jeu vidéo et le cinéma, il se consacre davantage à l’écriture et publie une nouvelle chez Les Indés de l’Imaginaire, dans l’anthologie Un tremplin pour l’Utopie (collection Hélios), avant de faire la rencontre des Éditions Mnémos. C’est grâce à cette maison spécialisée dans la littérature de genre qu’il publiera Les Sœurs Carmines (collection Naos), son premier roman jeunesse.

Le complot des corbeaux est le premier tome de cette série.
Belle de Gris est sa suite.

L’urban fantasy lui trotte dans la tête depuis qu’il a habité à Paris, Tokyo et Dublin.
Son univers est né d’une volonté de croiser les genres, de créer des rencontres inattendues entre ses sources d’inspiration : Tim Burton, Terry Pratchett, Neil Gaiman, Edgar Alan Poe, HP Lovecraft, Stephen King, Jane Austen, Italo Calvino, Alexandre Dumas, Émile Zola, Franz Kakfa et bien d’autres…

Parmi ses romans favoris :

  • De bons présages – Terry Pratchett & Neil Gaiman
  • Mortimer – Terry Pratchett
  • Le Père Porcher – Terry Pratchett
  • Neverwhere – Neil Gaiman
  • Coraline – Neil Gaiman
  • Ça – Stephen King
  • Titus d’Enfer – Mervyn Peake
  • Le Château – Franz Kafka
  • Emma – Jane Austen
  • Au Bonheur des Dames – Émile Zola
  • Marcovaldo – Italo Calvino
  • Cent Ans de Solitude – Gabriel Garcia Marquez

Ariel a aussi tendance à parler de lui à la troisième personne. Mais uniquement pour les biographies.